La peau de bébé

à retenir

Très fragile et vulnérable, l’épiderme de bébé demande soin et attentions. Petite revue de conseils pratiques pour faire face aux imprévus et bien vous occuper de la peau de votre tout petit.

Accès rapide :
Sélectionner un chapitre

 

Quelles sont les spécificités de la peau de bébé ?

A la naissance, le bébé naît recouvert de vernix caseosa et est imprégné des hormones de sa maman. De ce fait, sa peau a un aspect plutôt rougeâtre et gras. Ainsi, il est rare que des problèmes de peau apparaissent à la maternité.

 

Lors du retour à la maison, cette protection grasse disparaît, l’imprégnation des hormones maternelles s’atténue et la tendance va s’inverser. On va avoir une peau à tendance plutôt sèche.

 

Pour éviter d’aggraver cette situation, il est important d’utiliser dès les premiers jours des produits de soin adaptés à la peau fragile du bébé, avec une composition contrôlée. Pour celà, il faut connaître quelques spécificités de la peau du bébé.

 

La peau du bébé, à terme, est sensiblement comparable à celle de l’adulte, mais il y quelques différences : le derme est beaucoup plus fin, la surface corporelle par rapport au poids est beaucoup plus importante, ce qui augmente les surfaces d’échange, aussi bien pour l’absorption que pour la déperdition. C’est-à-dire que la peau du bébé est beaucoup plus perméable aux produits appliqués. C'est pourquoi il faut rester très vigilant sur les produits que l’on utilise et privilégier les produits spécialement formulés pour bébé, dont la composition est spécifique, adaptée et contrôlée. Ainsi, il faut se méfier de certains produits qui pourraient contenir de l’alcool ou certaines huiles essentielles, qui ne sont pas anodines pour l’enfant. De plus, cette grande surface d’échange favorise les déperditions d’eau et la déshydratation.

 

Enfin, chez le bébé les glandes sébacées et sudorales sont immatures et sont incapables de fabriquer un film hydrolipidique suffisant pour assurer une protection naturelle de l’épiderme. Donc, de la naissance jusqu'à l'âge de 3 ans, la peau du bébé est naturellement sèche.

 

 

 

A quels types d’agressions peut être soumis la peau de bébé?

La peau du bébé est soumise à différentes agressions :

 

il y a des agressions thermiques avec des variations de froid de chaud, les changements brusques de température quand on passe de l’extérieur vers l’intérieur en hiver. Il y a des agressions physiques qui peuvent être les produits de toilette inadaptés et ça c’est quand même le facteur primordial, mais il y a des actions physiques propres au bébé avec l’action des enzymes des selles, des urines, de la salive.

 

Il y a aussi les frottements avec les vêtements serrés, les étiquettes, les couches, la sucette qui frotte et qui avec les enzymes de la salive aggravent la dermite de la sucette et toutes ces agressions vont aggraver la sécheresse cutanée, et c’est là que le rôle préventif de la maman va intervenir. Pour éviter le dessèchement, utiliser des produits de toilette adaptés. Pour limiter les agressions mécaniques, favoriser les vêtements amples, privilégier le coton, penser à bien sécher après le bain, mais sans frotter, en tamponnant. 

 

Pour favoriser l’hydratation, penser à faire boire votre bébé et à le faire suffisamment, et appliquer un produit hydratant :

- Un lait hydratant, crème hydratante quotidiennement. Quoiqu’il en soit, rester simple. Un bain par jour c’est largement suffisant.

- Penser à bien frotter, bien sécher en tamponnant. Pour l’hydratation appliquer un lait hydratant fluide pour le corps facile à utiliser.

- Pour les zones plus sèches ou le visage, vous pouvez utiliser une crème hydratante.

 

 

 

Comment prendre soin de la peau sèche de bébé ?

La peau du bébé de 0 à 3 ans est naturellement sèche, mais dans certaines circonstances, cette situation peut s’aggraver sous l’action du froid, sous l’action du frottement, si le bébé bave beaucoup lors d’une poussée dentaire, et que la sucette frotte autour de la bouche, au décours d’une maladie où il a eu de la fièvre et s’est un peu déshydratée, la peau devient plus sèche. 

 

Comment fait-on pour reconnaître une peau déshydratée ?

 

Cette peau devient rugueuse, elle devient plus sèche, certaines zones peuvent être un peu desquamées au niveau des plis, dans le cou, au niveau des aisselles, derrière les genoux il y a des zones qui deviennent plus rouges, plus irritées, et là il est important d’être un peu plus actif, c’est-à-dire qu’il va falloir utiliser pour la toilette des produits surgras et hydrater intensément beaucoup parce que dans ces situations si on hydrate beaucoup on peut éviter un passage à une forme d’eczéma.

 

 

 

Docteur, quels sont les conseils pratiques que vous souhaiteriez transmettre aux mamans ?

Il faut rester simple !

 

Une toilette par jour cela suffit : utiliser des produits adaptés, éviter des bains prolongés et contrôler la température du bain.

 

Penser à bien sécher, bien sécher les plis, penser à chaque change à bien sécher avant d’appliquer votre crème isolante protectrice.

 

Hydrater avec un produit spécifique facile à utiliser et surtout n’oubliez pas que la peau de votre bébé absorbe largement tout ce qu’on applique donc rester très vigilante sur la composition des produits que vous utilisez.

 

 

L'avis des mamans

Pour pouvoir donner votre avis, créez un compte Klorane Bébé



Facebook

parent testeur klorane bebe