Jeux pour les tout petits

à retenir

Soyez source de proposition pour votre bébé sans pour autant le forcer : il doit "apprendre à jouer" à son rythme, avec vous, et aussi tout seul, ne l'oubliez pas !

Accès rapide :
Sélectionner un chapitre

Dès sa naissance, le bébé, a tous les sens en éveil. Il utilise en premier lieu le toucher, surtout dans la zone péri-orale ; dès que sa main s’agrippe à quelque chose, il la porte à la bouche. Il est capable, ainsi, d’évaluer la texture, le poids, la forme, la température de chaque chose qu’il explore avec sa langue et ses lèvres.

 

A partir de trois mois

Pendant ses temps de réveil, vous pouvez  placer bébé à plat dos sur un tapis, soit au sol soit dans un parc (en fonction bien sûr de la température, de l’hygiène, de la présence ou non d’animaux domestiques). Si vous utilisez un tapis d’éveil, pensez bien à ôter le portique vendu avec : celui-ci sera sans doute très beau mais il bloquera les mouvements spontanés de votre enfant, l’empêchera de se tourner et pourra favoriser à la longue la plagiocéphalie positionnelle (autrement dit, la tête plate du bébé).  
Placez près de lui un foulard ou un jouet léger, en tissu de préférence (pour qu’il ne le lâche pas sur son nez), et laissez-le vivre sa vie.
Son dos est au repos, il peut gigoter de droite à gauche et inversement, il pédale. Inutile d’en rajouter. Votre enfant muscle son dos, ses jambes et ses bras en se tournant vers les sons et les bruits qu’il entend. Ce sont principalement des jeux  réflexes. Attention toutefois, placé en motricité libre, un bébé se fatigue très rapidement et au bout de 20 mn, prenez-le systématiquement dans vos bras.
Peu à peu il va se retourner sur le côté et vouloir saisir ce qui est tout autour de lui : Placez quelques objets un peu plus sophistiqués qu’il peut manipuler tout seul et agir dessus mais veillez à ce qu’ils ne soient ni dangereux ni trop lourds et ni trop nombreux : un ou deux  livres cartonnés, un objet qui déclenche de la musique quand on le touche.  Inutile de multiplier les stimulations en un même moment, l’effet  serait nul, voire contraire à celui attendu. Proposez-lui des tissus de différentes textures mais de même couleur par exemple.

Quand votre bébé commence à ramper puis à s’asseoir, il va systématiquement vider les contenants que vous vous ferez une joie de lui remplir.

 

TRUCS ET ASTUCES


Une idée de jeux qui va soutenir longtemps son intérêt : 2 bouts de tubes ou tuyaux à enfiler l’un plus gros que l’autre (rouleaux de papier de différentes dimensions) en plastique, en pvc….)

 


Vers l’âge de douze mois

Il se peut qu’il commence à vouloir jouer à vider et à remplir. Proposez-lui des contenants de différentes tailles et beaucoup d’objets comme des cubes, des coquillages, du sable, de l’eau, de la semoule… ce qui lui permettra de faire l’expérience des éléments. Adoptez des cubes gigognes, il découvrira le plaisir de l’encastrement.
Vous lui donnerez aussi de quoi faire des transvasements, des moulages avec de jouets de bain et de plage. Il sera ravi !
Rapidement il va faire des constructions qu’il démolira pour mieux les remonter et peut-être bien pour mieux les démolir encore ! C’est un jeu sans fin. 

Il est des jeux auxquels un enfant peut s’adonner seul, il en est d’autres tout aussi indispensables et essentiels à son épanouissement qui supposent une interaction forte entre lui et l’adulte. N’hésitez pas ! Prenez votre bébé sur vos genoux et chantez. Un bébé très jeune reconnaîtra vite un air de musique, une chanson...surtout si c’est maman ou quelqu’un de proche et d’aimé qui la chante. Il n’en comprendra pas les mots mais cela viendra plus tard et il y a de fortes chances qu’il en perçoive le ton général. Un petit enfant apprend beaucoup avec son corps. Dites-lui des comptines qui le feront jouer avec ses mains ou ses membres, cela l’aidera à identifier les principaux mots et expressions qu’elles contiennent.
Jouez à cache-cache également ! Cachez-vous derrière une porte…et reparaissez ! C’est magique !

 

A partir de 2 ans

Votre enfant va peu à peu explorer l’univers de ce qu’on appelle les jeux symboliques : il va prendre un grand plaisir à imiter les grands, à « faire comme si », à reproduire des scènes de la vie quotidienne : jouer à la dînette, par exemple, au papa et à la maman… Ces jeux sont de première importance dans la construction du langage et la socialisation. Ils se font entre pairs et vous pouvez vous « éclipser », momentanément et observez tout cela d’un peu plus loin. Vous serez toujours surpris(e) par la puissance créatrice de votre enfant.

 

Anna Pinelli, sage femme

L'avis des mamans

Pour pouvoir donner votre avis, créez un compte Klorane Bébé



Facebook

parent testeur klorane bebe