Quand la reprise du travail s'annonce

à retenir

Avec la fin du congé maternité, la reprise du travail amène ses questions, ses angoisses… Quelques conseils simples à suivre pour vivre sereinement cette période de transition pour vous et bébé.

Accès rapide :
Sélectionner un chapitre

 

Introduction

Votre congé de maternité ou votre congé parental va prendre fin bientôt et vous êtes habitée par une agitation fébrile, pas de plaisir non, mais d’angoisse ! Même si dès votre grossesse vous avez organisé la garde de votre bébé et que tout vous paraissait cadré, plus l’échéance approche et plus les choses semblent vouloir se compliquer.

Vous vous réveillez souvent la nuit et d’ailleurs votre bambin aussi. Est-ce un hasard ? Il ne fait plus ses nuits... peut-être les dents qui commencent ? Il ne manquait plus que ça ! Dans quel état allez-vous reprendre votre travail si vous ne dormez plus ? Comment allez-vous gérer tout cela ?

 

Organiser et anticiper pour ne pas stresser !

Il est bon de vous préparer à la reprise du travail et aux jours mouvementés, c’est vrai, qui s’annoncent. Cependant, attention ! Un congé maternité, un congé parental, c’est avant tout fait pour que vous puissiez vous occuper de votre bébé et pour que vous ayez le temps de réaménager votre vie de famille avec lui. N’encombrez pas trop le présent de l’avenir proche : un certain nombre de choses trouveront leur solution en temps voulu.

Restent quelques points à préciser :

Si vous allaitez votre bébé, allez-vous continuer à le faire ou devez-vous le sevrer ?

Avant de prendre cette décision radicale, sachez que des alternatives existent. Informez-vous : de plus en plus de structures de garde et de nounous permettent aux mères de venir allaiter le bébé en journée à condition évidemment que le lieu de travail ne soit pas trop éloigné. Dans le cas contraire, vous pouvez par exemple lui donner le sein le matin et le soir et tirer votre lait (auquel cas, respectez bien les règles d’hygiène préconisées) ou prévoir du lait maternisé pour la journée.

Qui va emmener le bébé chez la nounou ou à la crèche ? Qui va aller le chercher ? Qui va lui donner le bain et à quel moment ?

C’est le moment de faire confiance au papa et de lui donner toute sa place. Hors de question de vous occuper de tout, ce ne serait bon ni pour vous, ni pour votre bébé, ni pour votre couple. A vouloir trop en faire, vous risquez l’épuisement et en fin de compte de ne rien pouvoir assurer.
Selon D. Winnicott, c‘est d’une mère suffisamment bonne qu’a besoin le bébé et non d’une mère parfaite.

Comment préparer la séparation ?

Parce que séparation il va y avoir et, inutile de se leurrer, elle sera inévitablement douloureuse pour vous et pour votre bébé. Plutôt que nier cette douleur qui se manifestera de toute façon sous une forme déguisée et plus pernicieuse, mieux vaut la reconnaître et l’exprimer pour que l’entourage puisse apporter du réconfort.
Ce n’est pas une honte, au contraire ! C’est l’être le plus précieux au monde que vous allez confier à quelqu’un d’autre ! On ne donne pas à garder un Picasso au premier venu, alors son enfant

Préparez la séparation en allant le plus souvent possible avec votre bébé à la rencontre des personnes choisies et des lieux qui vont l’accueillir. Ce sont des expériences différentes mais tout aussi riches qui l’attendent et il n’y a pas lieu d’en avoir peur, surtout que vous restez libre de retirer votre confiance le cas échéant.

Reprenez donc votre travail sans culpabiliser. Vous n’avez guère le choix que ce soit pour des raisons économiques ou personnelles : même si vous avez rencontré l’homme le plus riche du monde, vous ne serez indépendante que par le travail. Des millions de femmes par le passé ont lutté pour obtenir ce droit, d’autres luttent encore.
La responsabilité des nouvelles générations, c’est de montrer que maternité et vie sociale non seulement vont de paire mais en plus peuvent se nourrir l’une de l’autre : l’enfant a tout à gagner d’avoir une maman qui travaille et un papa qui l’épaule.

L'avis des mamans

Pour pouvoir donner votre avis, créez un compte Klorane Bébé



Facebook

parent testeur klorane bebe