La préparation à la naissance.

à retenir

Vous attendez un heureux évènement et souhaitez être prêt(e)s pour l’arrivée de votre bébé. Vous allez donc tout naturellement vous orienter vers une préparation à la naissance.

Accès rapide :
Sélectionner un chapitre

Vous attendez un heureux évènement et souhaitez être prêt(e)s pour l’arrivée de votre bébé. Vous allez donc tout naturellement vous orienter vers une préparation à la naissance. Définie comme une méthode d’accompagnement, elle va vous permettre de vivre sereinement votre grossesse et de vous adapter physiquement et psychologiquement aux nouvelles situations que sont l’accouchement et l’accueil de votre enfant.

 

Anciennement centrée sur la prise en charge de la douleur, la méthode importée de Russie par le Docteur Lamaze dans les années 50, fut ainsi nommée « méthode d’accouchement sans douleur ».
Aujourd’hui, les différentes préparations proposées répondent aux attentes des couples. Elles vont vous permettre notamment d’acquérir des connaissances afin de vous sentir plus rassurés, diminuant la part de l’inconnu toujours source de stress et cela au cours d’échanges très riches entre futurs parents et professionnels. Ces liens favorisent la mise en confiance, le renforcement des compétences de chacun tout en rompant l’isolement. Parallèlement à cette théorie, vous pourrez vous exercer à certaines postures, complétées d’une respiration adaptée, découvrir une méthode de relaxation, afin de favoriser votre détente pour une naissance moins médicalisée. De plus, la participation aux  séances de préparation est l’occasion de souffler un petit peu, de se poser….. de pouvoir exprimer son ressenti et éventuellement son projet de naissance.
Dès le 4° mois de votre grossesse, vous pouvez vous inscrire à la préparation de votre choix. La présence du futur papa est toujours la bienvenue, voire souhaitée. Les séances peuvent être individuelles ou collectives. La Caisse Primaire d’Assurance Maladie prend en charge intégralement 8 séances de préparation conventionnée dispensées par les médecins ou les sages-femmes. Quel accompagnement va correspondre  au mieux à vos souhaits ?

 

La préparation à la naissance dite classique

La préparation à la naissance dite classique : issue de la méthode russe, cette technique est une approche de  l’obstétrique moderne, insistant sur l'implication paternelle et le soutien à la mère. Héritière de la psychoprophylaxie obstétricale (PPO), elle se compose d’une partie théorique, regroupant des informations sur le déroulement de la grossesse, de l’accouchement, les suites, le rythme de bébé, son alimentation….jusqu’au retour à domicile. Un conditionnement positif tout au long de ces échanges permet de rassurer  les couples dans leurs futurs  rôles de parents. La partie pratique comporte des exercices facilitant un bon positionnement durant la grossesse ainsi que les différentes postures utilisées lors de l’accouchement  et une initiation  à la relaxation.
Cette préparation classique est souvent proposée au 7°mois de grossesse en cours collectifs par les maternités ou bien dispensée par des professionnels libéraux.

 

La sophrologie

La sophrologie : Créée par le Docteur A. Caycedo, en 1960,  cette méthode scientifique fut conçue afin de maîtriser l’équilibre du corps et des émotions. Elle utilise des techniques de relaxation, permettant d’apaiser le mental, et de visualisation afin de stimuler l’imaginaire en focalisant l’attention sur le bébé et les différentes étapes de l’accouchement. La future maman apprend à lâcher prise dans un état de conscience situé à mi-chemin entre la veille et le sommeil. Elle développe un état d’esprit positif, une détente extrême et une véritable confiance en soi.
www.sophrologie-francaise.com

 

La préparation aquatique (PNA)

La préparation  aquatique (PNA) : Particulièrement bien adaptée à la femme enceinte cette préparation permet au corps d’être porté  et massé par l’eau, il n’est plus soumis à la force de la pesanteur, les contraintes physiques disparaissent. Elle va aussi faciliter la prise de conscience du schéma corporel, de l‘importance du petit bassin et de sa mobilité…
 Des exercices, toujours très ludiques, permettent également de travailler la respiration (abdominale et en apnée), les membres inférieurs, les étirements ….. et la relaxation.
La PNA est un moment privilégié de contact déstressant et d’échanges entre le bébé et sa maman : ils sont en symbiose se trouvant tous deux dans la même situation physique.
Un certificat médical d’absence de contre-indication est demandé.
www.fael.asso.fr

 

Le chant prénatal

Le chant prénatal : Marie-Louise Aucher, cantatrice et fondatrice de la Psychophonie, encouragée par sa rencontre avec le docteur Leboyer propose à des femmes enceintes dans les années 70, de venir chanter pour l’enfant à naitre, convaincue des bénéfices du chant pour le bébé pendant la grossesse.
Expérimenté par les sages-femmes, en séances de préparation, le travail respiratoire du chant au niveau du diaphragme, oblige la patiente à trouver une bonne position du corps : au niveau de la ceinture abdominale, la bascule du bassin, du périnée. Le chant établit un échange émotionnel et sonore avec l’enfant en devenant source d’apaisement  physique et affectif pour l’un comme pour l’autre.
www.chantprenatal.fr

 

Le yoga

Le yoga : Basé sur le concept oriental selon lequel « le moins vaut le plus », le yoga associe des mouvements dynamiques à un travail respiratoire mais demande peu d’efforts physiques.
Il permet de créer une harmonie entre le corps et l’esprit. Les postures utilisées  éveillent le corps et élargissent sa gamme d’expression par des exercices de souplesse tout en douceur.
La respiration, que l’on tend à rendre consciente par l’intermédiaire des postures, est caractérisée par son ampleur, sa profondeur et sa lenteur. La relaxation va permettre une  détente et une décontraction musculaire, en diminuant les tensions.
www.le monde du yoga.org

 

L’haptonomie

L’haptonomie : Elle vise à établir une relation d’affectivité entre l’enfant et les parents grâce au toucher (contact affectif). Cette technique développée par Frans Veldmann  dans les années 70, permet durant la grossesse, un apprentissage à la communication précoce, sensorielle et tactile, un toucher plein de tendresse entre les parents et le fœtus. La présence du père est essentielle. Cette communication se poursuit lors de l’accouchement, les parents accompagnent l’enfant à naître en le guidant, en quelque sorte, vers la sortie.
Cette relation spécifique du contact haptonomique provoque des sensations ressenties par celui qui est touché et, celui qui touche. Le toucher affectif, sans lien avec le massage, permet d’abandonner les réflexes de défense, les tensions et donc de modifier le tonus corporel. Les séances sont individuelles.
www.haptonomie.org

 

D’autres préparations moins connues….

D’autres préparations moins connues….

 


La préparation globale: Méthode de préparation basée sur la connaissance du corps et des mécanismes d’attachements durant la grossesse et l’accouchement qui conduit à l’autonomie: gestion de la douleur, accélération du travail et accompagnement de l’enfant.
A une préparation de base classique se rajoute la psycho généalogie, la sophrologie et le toucher affectif

 


L’hypnose prénatale : méthode d’hypnose obstétricale baptisée « hyponatal » permet à la future maman de se relaxer, de se détendre, avec une perception intense des sensations. Cette préparation est proche de la sophrologie.

 


L’Approche posturo-respiratoire (APOR) : Mise au point par le Dr De Gasquet, cette méthode met en place un travail corporel basé sur la respiration, des étirements, des massages, les postures d’accouchement protégeant le périnée. De plus en plus, cette approche est intégrée dans la préparation classique.

 

La méthode Bonapace : Créée au Québec, le futur papa y joue un rôle essentiel. Au cours des séances, il apprend à soulager sa compagne des maux de la grossesse et des douleurs de  l’accouchement à l’aide de massages et pressions sur des points d’acupuncture.

 

Des compléments aux préparations à la naissance tels que l’acupuncture, l’homéopathie,  l’aromathérapie, la phytothérapie  ou l’ostéopathie permettent de soulager les maux de la grossesse (douleurs dorsales ou lombaires, troubles du sommeil, stress, fatigue…) mais aussi de régulariser les contractions lors de l’accouchement afin de faciliter la descente du bébé.

 

Lors de vos démarches, il est important d’en discuter avec le professionnel qui suit médicalement votre grossesse. Il vous renseignera sur les différentes préparations proposées dans votre région. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de la maternité où vous désirez accoucher.

 

BONNE PREPARATION !

 

Jacqueline ROMA, sage femme

L'avis des mamans

Pour pouvoir donner votre avis, créez un compte Klorane Bébé



Facebook

parent testeur klorane bebe