Sommeil et grossesse

à retenir

La grossesse modifie souvent la quantité et la qualité du sommeil en raison de modifications hormonales, psychologique et aussi d’un inconfort physique.

Accès rapide :
Sélectionner un chapitre

 

Le sommeil peut varier selon le moment de la grossesse

 

 

La grossesse modifie souvent la quantité et la qualité du sommeil en raison de modifications hormonales, psychologique et aussi d’un inconfort physique. 84% des femmes ont un problème de sommeil quelques nuits par semaine pendant la grossesse comparée à 67% en temps normal.

 

Le sommeil peut varier selon le moment de la grossesse :

•    Le premier trimestre est caractérisé par une augmentation de la durée du sommeil et de la somnolence dans la journée, même si le sommeil peut aussi être gêné par les nausées et le besoin fréquent d’uriner.

 

•    Au cours deuxième trimestre la durée du sommeil se normalise et la somnolence diminue. Les nausées sont moins importantes.

 

•    Pendant le troisième trimestre le sommeil est perturbé par une série d’inconforts. Nous pouvons citer l’envie fréquente d’uriner en raison du poids du fœtus sur la vessie, les douleurs lombaires, des rêves ou des cauchemars, des bouffées de chaleur, une congestion nasale, des crampes nocturnes, les contractions, la tension mammaire et une anxiété à l’approche de l’accouchement. À tel point que 98% des femmes enceintes présentent des réveils nocturnes. La durée du sommeil est raccourcie et le besoin de sieste est augmenté.

 

 

Conseils pour préserver ou améliorer votre sommeil

Conseils pour préserver ou améliorer votre sommeil :

 

•    Tout d’abord, il est important de considérer le sommeil comme une priorité et respecter un rythme veille-sommeil régulier pour essayer de maintenir une durée de 8 heures.

 

•    Une sieste quotidienne est très bénéfique. Elle ne doit pas être trop longue pour ne pas procurer une insomnie la nuit suivante. 15 à 20 minutes de repos, au calme, sans nécessairement dormir, sont souvent suffisantes pour récupérer. Pour ne pas dormir trop longtemps nous conseillons de programmer une alarme.

 

•    Pensez à boire beaucoup pendant la journée, mais évitez de le faire avant d’aller vous coucher pour prévenir des réveils pour uriner la nuit.

 

•    Avoir au moins 30 minutes d’exercice quotidien pour faciliter la circulation du sang, réduire le stress et les crampes nocturnes.

 

•    Évitez le tabagisme actif et passif, l’alcool et la caféine.  

 

•    Pratiquez la relaxation.

 


En cas d’insomnies persistantes, nous vous suggérons de remplir un agenda de sommeil (cf Dossier Agenda du sommeil : grille disponible en ligne) qui vous permettra de mieux vous connaître et éventuellement de le montrer à votre médecin traitant pour qu'il cerne rapidement le problème.

 

Les préconisations des médecins du sommeil

Les préconisations des médecins du sommeil :



•    Ne vous endormez pas en dehors de votre lit.

 

•    Allez au lit uniquement lorsque vous avez sommeil.

 

•    N'utilisez pas votre lit autrement que pour dormir : ne lisez pas, ne regardez pas la télévision, ne mangez pas ou ne vous tracassez pas dans votre lit. L'activité sexuelle est la seule exception à la règle.

 

•    Si vous êtes incapable de vous endormir ou de vous rendormir après 10 minutes, levez-vous et allez dans une autre pièce. Faites cela aussi souvent qu'il vous est nécessaire. Ayez une activité calme, buvez une tisane par exemple. Le besoin de sommeil reviendra lors du prochain cycle de sommeil (toutes les 1h30 environ).

 

•    Réglez votre réveille-matin et levez-vous à la même heure tous les matins, peu importe la durée du sommeil de la nuit.

 

•    Ne regardez plus le réveil pendant la nuit.

 

Au moment de l’accouchement le bébé dort pratiquement tout le temps sauf au cours des plus fortes contractions.

Après l’accouchement, le sommeil est souvent de mauvaise qualité le premier mois avec un temps de sommeil de moins de 6 heures dont 1 heure de sieste. Préservez cette sieste, profitez du sommeil de bébé pour vous reposer. Le sommeil s’améliore ensuite dès que Bébé commence à faire ses nuits. Pour éviter le surmenage, faites vous aider pendant quelques jours.

En cas de doute n'hésitez pas à en parler à votre médecin traitant. Il existe aussi des centres du sommeil dans lesquels des médecins du sommeil peuvent vous conseiller.

 

Docteur Eric Mullens


L'avis des mamans

Pour pouvoir donner votre avis, créez un compte Klorane Bébé



Facebook

parent testeur klorane bebe