Toxoplasmose : les bons gestes de prévention pendant la grossesse

à retenir

Vous avez appris il y a peu que vous êtes enceinte et que vous devez, entre autres, prendre des mesures pour vous protéger de la toxoplasmose. D'où vient cette maladie, en quoi est-elle dangereuse pour votre enfant, et surtout, comment vous en protéger ? Notre guide vous aide à poursuivre une grossesse tranquille.

Accès rapide :
Sélectionner un chapitre

Qu'est-ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une maladie due à un parasite, le toxoplasme Gondii, se développant notamment dans l'organisme des chats, mais aussi dans la viande crue et la terre où l'on peut trouver des déjections félines. La contamination se fait essentiellement par voie orale et digestive.

 

Chez les personnes qui ne sont pas enceintes, la toxoplasmose est une maladie bénigne, qui peut même passer parfaitement inaperçue. Un sujet atteint de toxoplasmose peut notamment développer des ganglions au niveau du cou, et présenter une fatigue générale. Ces symptômes, tout comme la maladie, régressent d'eux-mêmes au bout de quelques temps.

Quels risques pour la femme enceinte ?

Chez la femme enceinte, cependant, la toxoplasmose présente un risque réel. Contaminé par le parasite, le fœtus peut en effet être victime de séquelles importantes.

 

Les femmes enceintes contaminées pour la 1ère fois par la toxoplasmose risquent en effet de transmettre la maladie à leur bébé par le biais du placenta. Le fœtus peut alors développer la maladie, et souffrir de lésions plus ou moins graves, notamment au cerveau et aux yeux.

 

Dans d'autres cas, le fœtus sera contaminé par la maladie mais ses lésions resteront sans gravité. Tout dépend du stade de la grossesse, et du nombre et de la virulence des toxoplasmes.

Comment protéger votre enfant de la toxoplasmose ?

Dès le 1er mois de votre grossesse, vous devrez déterminer si vous êtes oui ou non immunisée contre la toxoplasmose. Si c'est le cas, alors il n'existe pas de risque de transmission à votre bébé. Sinon, vous devrez prendre quelques mesures, à commencer par une prise de sang chaque mois durant votre grossesse pour repérer, le cas échéant, les 1ers signes de contamination.

 

·         Durant le 1er trimestre : les risques de contamination sont rares, mais les lésions peuvent être très graves ;

·         Durant le 2e trimestre : le risque de contamination augmente (40 % des infections transmises) avec des lésions possibles aux yeux et au cerveau ;

·         Durant le 3e trimestre : le risque de contamination est maximum (60 %) mais le cerveau est généralement suffisamment formé pour être protégé. En revanche, les yeux peuvent être touchés.

 

Le mieux, c'est de ne pas développer du tout la maladie, et pour ce faire, vous devez prendre quelques précautions élémentaires :

 

·         Nettoyez soigneusement fruits, légumes et herbes aromatiques ;

·         Lavez-vous bien les mains après avoir touché la terre ;

·         Si vous avez un chat, ne nettoyez pas vous-même sa litière, ou bien portez des gants quand vous le faites, avant de vous laver les mains ;

·         Evitez les contacts avec les chats.

 

Votre sérologie de la toxoplasmose est positive ? Cela signifie que vous avez contracté la maladie alors que vous êtes enceinte. Un antibiotique peut vous être prescrit  pendant 10 jours par mois jusqu'à la fin de la grossesse, mais il peut ne pas suffire si les risques d'atteintes fœtales sont grands : dans ce cas, un traitement plus actif peut être préconisé, non sans danger malheureusement.

 

Rassurez-vous toutefois : en adoptant les mesures d'hygiène et les conseils nutritionnels adéquats, vous avez toutes les chances de protéger votre bébé de la toxoplasmose.

 

 

 

 

L'avis des mamans

Pour pouvoir donner votre avis, créez un compte Klorane Bébé



Facebook

parent testeur klorane bebe