1er week-end en amoureux sans Bébé : nos conseils pour le réussir

à retenir

Se séparer de bébé la première fois n’est pas facile, alors fiez-vous à votre instinct de mère, comme à votre instinct de femme. Si bébé va bien, il n’y a aucune raison que les choses se passent mal.

Accès rapide :
Sélectionner un chapitre

Une grosse envie de vous retrouver tous les deux, ne serait-ce qu’un week-end, commence à se manifester. Vous êtes fatigués, et Bébé est en pleine forme, alors pourquoi pas ? Mais évidemment, vous appréhendez de laisser votre bout de chou, quoi de plus normal. Voici quelques conseils pour ce premier week-end en amoureux, qui, c’est certain, vous fera le plus grand bien.

 

 

A quel age laisser bébé, et pour combien de temps ?

Pas avant 3 mois, cela paraît naturel, d’ailleurs peu de mamans laisseraient leur nourrisson si tôt.

D’autant qu’un petit bébé ne fait pas souvent ses nuits (pensez à la fatigue de la personne qui va le garder !) Mais à partir de 3-4 mois c’est tout à fait possible.

Se séparer de Bébé la première fois n’est pas facile, alors fiez-vous à votre instinct de mère, comme à votre instinct de femme. Si Bébé va bien, il n’y a aucune raison que les choses se passent mal. Et parallèlement, si vous sentez que cela vous ferait du bien de vous retrouver tous les deux, alors c’est sûrement le bon moment.

 

Partez 2 jours au moins, si ce n’est 3 ou 4, sinon vous n’aurez pas le temps d’en profiter vraiment.

Et votre bébé n’a pas encore la notion du temps. Sachez que pour lui, 2 jours équivalent à 4. Pour vous décider, posez-vous la question, votre conjoint et vous, sur ce qui vous paraît « supportable » en nombre de jours de séparation, et vous trouverez le bon compromis. A l’extrême inverse, soyez raisonnables : ne partez pas 10 jours à 10 000 km de chez vous, votre bébé vous manquerait trop !

 

 

Pour que bébé se sente bien pendant votre absence.

Confiez-le à quelqu’un qu’il connaît bien, et en qui vous avez toute confiance : idéalement, vos parents

 

Votre mère

C’est sans doute la meilleure personne à qui confier votre bébé la première fois.

Et pourtant, vous verrez que ce n’est pas facile. Mais votre maman a été maman avant vous. Souvenez-vous, c’est même elle qui vous a élevée ! Vous pouvez donc lui faire totalement confiance. On ne perd pas la main, même si certains gestes changent avec le temps. En revanche, s’il y a des choses que vous ne voulez pas qu’elle fasse en votre absence –typiquement le prendre dans ses bras dès qu’il pleure, le coucher sur le ventre, etc.-  ne culpabilisez pas de le lui dire. C’est vous la mère, et c’est à vos gestes que votre enfant est habitué. Alors donnez les règles du jeu, tout simplement.

 

Votre sœur

Si vous êtes proche de votre sœur (ou de votre belle-sœur), et qu’elle a des enfants petits, c’est une très bonne option. Non seulement le matériel est sur place (lits à barreaux, table à langer, etc.), mais surtout, un enfant de plus ou de moins à gérer au milieu d’une petite tribu, c’est relativement facile.

 

Votre belle-mère

Si vous avez toute confiance en elle, que son affection est touchante depuis la naissance de votre enfant, et qu’elle a accepté avec joie lorsque vous lui avez posé la question de la garde, n’hésitez pas.

En revanche, ne laissez pas votre bébé à votre belle-mère sous prétexte que cela fait plaisir à votre mari ! Si vous n’êtes pas particulièrement proche d’elle, ou que c’est la seule solution (hélas) qui se présente, alors ne partez pas. Vous risquez de passer un très mauvais WE, ce n’est pas le but.

 

Conseils d’organisation avant votre départ

-         Pour ne rien oublier, préparez  la valise de bébé à l’avance, ainsi que tout le matériel dont il aura besoin : vêtements/couches/produits de toilette, biberons/lait/stérilisateur, transat/porte-bébé, bien sûr, mais pensez aussi à ses médicaments s’il en prend, à son carnet de santé, au cahier sur lequel vous notez l’heure de ses biberons, à ses doudous/jouets préférés, etc.

-         Laissez une feuille de route journalière précise : heures des biberons, heure du bain, heure de l’éventuelle promenade, heures d’éveil.

-         Laissez les coordonnées de votre pédiatre, et de l’hôpital pédiatrique le plus proche (urgence).

-         N’accompagnez pas votre bébé chez la personne qui le garde au dernier moment. Si vous partez un samedi matin par exemple, prenez le soin, la veille, de passer une bonne demi-journée en compagnie de votre bébé et de votre mère (si c’est elle qui garde). Laissez-la donner plusieurs biberons en votre présence, montrez-lui comment vous donnez le bain, comment vous avez l’habitude de coucher votre bébé (rituel du coucher), etc. Non seulement votre bébé se sentira en confiance dans ce nouvel environnement puisque vous serez avec lui, mais vous pourrez aussi en profiter pour donner les dernières « instructions » à votre maman. 

-         Ne partez pas comme des voleurs, sous prétexte que vous avez le cœur gros. Dîtes au revoir calmement et tendrement à votre enfant, expliquez-lui que vous viendrez bientôt le rechercher, puis partez sereinement.

 

 

Pendant votre absence

N’hésitez pas à téléphoner plusieurs fois par jour à la personne qui garde votre tout petit. Cela n’a rien d’exagéré  -votre bébé vous manquera beaucoup, c’est tout à fait normal-  et cela vous permettra de répondre à ses questions, si elle en a. Vous pourrez aussi lui demander de raconter à votre bébé ce que vous (papa et maman) faîtes, en raccrochant. Tout cela contribuera à la sérénité de tous : la vôtre, celle de vos proches qui gardent votre bout de chou, et celle de Bébé.

 

 

A votre retour

De la même façon qu’à l’aller, passez un peu de temps, à votre retour, avec les proches qui ont gardé votre bébé, de façon à ce que la transition du départ ne soit pas trop précipitée pour lui. Il vient de passer plusieurs jours avec d’autres personnes, il s’est attaché à de nouveaux visages, à un nouvel environnement… Prenez le temps qu’il faut pour quitter tout cela calmement.

 

 

Pour que ce soit vraiment un week-end "en amoureux"

Prenez un long week-end

Oui, même si cela vous parait beaucoup de partir 3 jours pour une première séparation, faîtes-le. Il vous faudra au moins une journée pour décompresser, une deuxième pour vous reposer, et ce n’est qu’à partir du troisième jour que vous vous retrouverez vraiment, votre conjoint et vous. Vous verrez, vous ne le regretterez pas.

 

Partez à l’hôtel

Idéalement, réservez une belle chambre d’hôtel où vous serez  sûrs de ne rien avoir à faire. Vous verrez comme c’est bon de paresser, et de se mettre les pieds sous la table au réveil.

 

Ne faîtes aucun programme

Vous venez de passer plusieurs mois l’œil rivé sur la montre. Vous avez réglé vos journées comme du papier à musique Vous avez respecté les consignes du pédiatre à la lettre. Vous avez entièrement réorganisé votre maison. Vous avez déjà prévu vos prochaines vacances. Et bien plus encore. Alors surtout, ce week-end, ne prévoyez rien, laissez-vous porter.

 

Pas de réveil, pas d’horaires

Rendormez-vous, recouchez-vous, faîtes la sieste… c’est le moment où jamais d’en profiter. Pas d’horaires, quel bonheur !

 

Marchez, prenez votre temps, rêvez

Vivez ce week-end en mode Slow. Moins on en fait, moins le temps passe vite. Profitez-en à fond.

 

Faîtes une détox numérique

Ni mails, ni sms, ni téléphone, débranchez tout. Et prenez le temps de parler avec votre amoureux.

 

Parlez de Bébé tous les deux, mais pas tout le temps !

Vous vous surprendrez peut-être à parler sans cesse de votre bébé pendant ces quelques jours, à regarder des photos de lui, etc. Rassurez-vous, c’est tout à fait normal. L’amour que l’on porte à un enfant dépasse tout. Mais essayez de déconnecter de temps en temps pour vous recentrer sur vous deux. Cela vous fera un bien fou, à lui, comme à vous.

 

Bon week-end les amoureux ! Et partez sereins, tout se passera bien.

L'avis des mamans

Pour pouvoir donner votre avis, créez un compte Klorane Bébé



Facebook

parent testeur klorane bebe