Se séparer de bébé

à retenir

La séparation est une étape importante pour l’apprentissage de l’autonomie de Bébé, même tout petit.

Accès rapide :
Sélectionner un chapitre

La séparation est toujours une épreuve, surtout pour les mères.
Mais c’est une étape importante pour l’apprentissage de l’autonomie de Bébé, même tout petit. Bien préparée, la séparation sera réussie, et les retrouvailles, faciles.
Voici nos conseils pour passer le cap avec sérénité.

 

LES PREMIERES SEPARATIONS,  TOUT EN DOUCEUR


Qu’il s’agisse de la reprise de votre activité professionnelle, ou d’un week-end en amoureux pour souffler, la perspective de la première séparation vous angoisse. Quoi de plus normal.


1ère étape : vous y préparer, Bébé et vous


Vous le savez.
Un jour, il faudra bien confier la garde de votre bébé à quelqu’un.  
Alors acceptez-le dès que possible, et adoptez des habitudes saines.

-    Ne soyez pas trop exclusive
Dès la naissance, habituez Bébé à des visages étrangers.  Si vous n’allaitez pas, acceptez volontiers que quelqu’un d’autre lui donne le biberon. Laissez-le dans les bras de vos amis, de vos parents, et de manière générale, habituez-le à être entouré d’autres personnes que vous.  Il sera plus facile pour lui d’affronter la séparation si vous n’avez pas entretenu de relation trop exclusive.

-    Parlez à votre bébé
Même tous petits, les bébés sont réceptifs à la parole. Votre voix les tranquillise, les rassure, et au-delà du sens des mots, ce sont des émotions qui sont transmises. Sereine, préparez-le à cette prochaine étape en lui racontant ce qui l’attend.


2ème étape : trouver la bonne personne pour la garde de votre enfant


Facile de confier son bébé pour quelques heures à une amie, ou à sa mère ? Oui. Car la confiance est là. Mais lorsqu’il s’agit de le laisser toute la journée à une inconnue, l’enjeu n’a rien à voir. Renseignez-vous bien sur les différents modes de garde. Comparez les avantages et les inconvénients de chacun, pour votre bébé, comme pour vous. Prenez ensuite le temps de vous sentir en confiance avec la personne qui gardera votre tout-petit. C’est indispensable. Multipliez les entretiens, et éclaircissez les zones d’ombre, sans scrupules.


3ème étape : instaurer une période d’adaptation avant la séparation


Une séparation progressive est indispensable : comptez 10 jours d’adaptation minimum.
Les premiers jours, optez pour des gardes courtes. Habituez Bébé à son nouvel environnement (sur le lieu de garde), tout en restant avec lui. S’il s’agit d’une garde partagée, organisez-vous avec la nounou pour passer la matinée chez elle, sans la déranger. Ce sera l’occasion pour vous de voir comment celle-ci tisse les premiers liens, et pour Bébé, de comprendre qu’il s’agit d’une personne familière. S’il s’agit d’une crèche, insistez pour pouvoir rester avec Bébé. Si ce n’est pas possible, confiez-le une ou deux heures, puis revenez le chercher.
Les jours suivants, optez pour des gardes plus longues. Absentez-vous une heure, puis quelques heures, jusqu’à arriver à une journée entière. Tout au long de cette période d’adaptation, pensez à manifester une certaine proximité avec votre nounou : si Bébé sent que vous l’appréciez, il sera naturellement plus en confiance.


4ème étape : partir le cœur léger le Jour J, sereine et rassurante pour Bébé


Cela fait quelques jours que Bébé s’est habitué au visage et à la présence de votre nounou. Vous avez pris le soin d’apporter son doudou et ses jouets préférés. Laissez-lui éventuellement, en plus, un vêtement doux, imprégné de votre odeur. Dans ce contexte familier, vous avez toutes les bonnes raisons de penser que tout va bien se passer.
Maintenant que c’est le moment de partir, procédez exactement comme les jours précédents : dîtes au revoir à votre petit ange, en lui expliquant que vous allez revenir le chercher bientôt. Soyez sereine et souriante pour lui transmettre des émotions positives.
S’il se met à pleurer, consolez-le, et rassurez-le : non, Maman ne te laisse pas tout seul. Et Maman viendra te chercher très vite.


5ème étape : être totalement disponible lors des retrouvailles avec Bébé


Après cette longue absence, Bébé a besoin de vous avoir pour lui tout seul. De se sentir au centre de vos préoccupations. Ne négligez pas le temps nécessaire à des retrouvailles de qualité. S’il fait semblant de vous ignorer à votre arrivée, respectez ce temps de fausse indifférence. Bientôt il sera ivre de joie d’avoir retrouvé sa Maman.


 

 

PARTIR EN WEEK-END OU EN VACANCES SANS BEBE

 

Votre mère vous propose de garder votre bébé, le temps de vous évader quelques jours en amoureux ? Excellente nouvelle, même si vous pleurerez toutes les larmes de votre corps les premières heures !

Quel que soit l’âge de Bébé, si c’est la première fois que vous vous séparez de lui plus d’une journée, fixez-vous une période d’adaptation. Exactement comme s’il s’agissait d’une nounou, habituez votre enfant à la présence de sa grand-mère quelques jours de suite, en vous échappant quelques heures, puis une journée, puis 24 heures (nuit comprise). Votre mère n’est certes pas une inconnue pour Bébé, mais sa présence doit lui devenir totalement familière pour que votre départ ne soit pas vécu comme une rupture brutale dans son quotidien.



 

 

Y A-T-IL UN AGE IDEAL POUR SE SEPARER DE BEBE ?

 

Les pédiatres s’accordent à dire que la période idéale se situe entre 4 et 5 mois.
Mais rassurez-vous, confier Bébé en crèche à 2 mois ½ (fin du congé maternité) ne fait pas de grande différence. Pour vous, cela peut être culpabilisant, mais pour Bébé, cela ne change pas grand-chose. Ce qui est important pour lui, c’est d’avoir pu s’adapter, sans transition brutale, à son nouvel environnement, et de pouvoir retrouver de longs moments de complicité avec Maman lorsqu’elle est, à nouveau, à ses côtés.
En résumé, 2 mois ½ - 5 mois est une bonne période pour vous séparer de Bébé. Votre tout-petit n’a pas encore la peur de l’étranger, et se laisse volontiers approcher.

A partir de 6-8 mois en revanche, Bébé commence à comprendre qu’il est une personne distincte de Maman. C’est la fin de la période fusionnelle. Votre absence prolongée peut alors le plonger dans une profonde angoisse d’abandon, surtout si vous avez été très exclusive jusque là.   

Dans tous les cas, quel que soit l’âge des premières séparations, n’oubliez pas que c’est une étape constructive pour l’enfant,  nécessaire à son psychisme.
Car se séparer de maman, c’est se confronter au monde, à l’Inconnu, et donc GRANDIR.

L'avis des mamans

Pour pouvoir donner votre avis, créez un compte Klorane Bébé



Facebook

parent testeur klorane bebe